Du Zénith au Nadir, Rosalie Bribes

« Du Zénith au Nadir » est une réflexion sur l’absence. J’y exprime l’idée du retirement, de la prophétie poétique et du rire. C’est une adresse, un poème qui s’étire du Zénith jusqu’au Nadir, du soleil jusqu’aux racines et puis la prise de conscience que tout ça c’est exactement la même chose.Ce sont des phrases, des fulgurances qui disent la puissance de l’amitié, qui expriment souffrances et questionnements. Le recueil se termine finalement dans un grand éclat de rire, la naissance. » Rosalie Bribes

Dans son troisième recueil, la poète, à la recherche de l’astre perdu est en contemplation permanente des étoiles.

L’expérience du deuil est au coeur du poème, elle oblige à un décentrement. « Tout est faux, rien n’existe ».

La poésie de Rosalie Bribes se caractérise par la métamorphose liée à l’interaction des différents individus dans la matière interstellaire car « pendant que le monde continue de tourner, une chrysalide sans cesse se réinvente dans l’immensément grand avant de redevenir atome ».

A l’ouverture du recueil, l’Autre permet de naître à soi-même. La maïeutique opère un renversement dialectique du désir à la fois comme manque et comme élan vital permettant de donner naissance à une parole nouvelle. 

Le poème apparait alors comme un long chant traversé de fulgurances, de questionnements, de souffrances et de rires et nous signifie que la vie a du sens avec et pour autrui car si l’écriture est un acte intime d’amour, le chant est celui d’un dialogue, d’une intersubjectivité poétique, d’un grand rire cosmique car «c’est bien à l’échelle du cosmos que nos rires deviennent ce qu’ils sont, le véritable trésor. »

 

Lire la biographie de Rosalie Bribes

Pour écouter la pièce sonore DU ZENITH AU NADIR, c’est ici

2020

édition française

14 x 25 cm (broché)

58 pages

dessins de couvertures par Rosalie Bribes

conception graphique : Schulz & Leary

directrices éditoriales : Stéphanie Boubli et Elisabeth Lévêque

ISBN : 978-2-490353-44-6